Le 6 août dernier, la firme de sondages américaine Nielsen annonçait la toute première étude démontrant – chiffres à l’appui – que Twitter aurait une certaine influence sur les cotes d’écoute télévisuelles.