Et si la prochaine killer-app était la confiance ?